Journal de gratitude. Dites plusieurs fois « merci » et vous verrez le résultat

La Reconnaissance est l’un des les points forts personnels et des qualités que les gens peuvent améliorer pour se sentir un peu mieux et pour le montant des avantages qu’il apporte.

Voici un exercice et une activité très spécifique et très utile que de plus en plus de personnes mettent en pratique, il s’agit du journal de gratitude.

Qu’est que c’est la gratitude ?

On ne sait pas si enfant vous faisiez partie de ceux qui écrivaient leurs pensées, soucis, désirs, expériences, envies et idées plus personnelles dans le journal classique, protégé par un cadenas (ou deux…) et bien tenu et à l’abri des lecteurs curieux (j’étais l’un d’entre eux ;)).

Si c’est le cas, vous devez penser que l’exercice dans lequel nous nous plongeons aujourd’hui est quelque chose de similaire mais formé et composé de remerciements quotidiens.

Voir, observer et visualiser

La principale fonction de cette liste de remerciements quotidiens est qu’en les mettant par écrit, ils peuvent être bien mieux visualisés et que la personne est consciente de la nombre de choses bonnes et positives qui vous arrivent quotidiennement et qui vous entourent régulièrement.

Parce que souvent nous ne réalisons pas ces petites choses positives et elles passent généralement très inaperçues.

Ainsi, lorsque nous les débarquons et les rendons plus présents, nous pouvons nous concentrer sur eux et ainsi ne pas seulement regarder l’autre côté de la médaille, la partie la moins positive, les problèmes et les aspects désagréables qui nous entourent aussi inévitablement. .

Dites « au revoir » à la plainte

Une autre des fonctions et des objectifs poursuivis par les professionnels de la santé mentale lorsque nous travaillons avec le journal de gratitude c’est que la personne qu’on accompagne change le rôle de victime qui est souvent adopté et qu’il est très difficile de le transformer, réduire considérablement les plaintes et l’attitude négative inutile, en supposant un attitude plus proactive.

A lire aussi :   À quoi ressemblait l'expérience de Stanford ?

Se sentir bien mieux

La conséquence de voir ce côté positif et d’être proactif dans notre quotidien est que la personne se sentir bien mieux et c’est que Émotions positives comment la joie et la satisfaction envahiront votre réalité quotidienne.

Comme faire ?

L’idée est simple, il s’agit d’écrire, de répertorier, d’annoter de la manière la plus confortable pour vous ces choses et ces détails qui vous arrivent et que vous vivez au quotidien et qui valent la peine d’être reconnaissants.

Vous pouvez choisir un cahier ligné, quadrillé, un cahier vierge, un agenda de travail ou vous en tenir au format agenda classique et traditionnel des vrais qui sont encore vendus dans les papeteries et notez du lundi au vendredi ou du lundi au dimanche la liste des expériences et des bonnes choses qui se passent.

Rappelez-vous ces directives lors de la préparation du journal.

Honnêteté et sincérité

Faites un effort d’honnêteté et de sincérité et recherchez ces petits détails ou ces grands moments dignes d’un « Merci ».

Regardez ces exemples : être en bonne santé physique, avoir passé la pandémie sans complications graves, le sourire de votre [email protected]avoir du travail à faire tous les jours, ce voyage ou cette escapade que vous avez fait le week-end dernier, une conversation intéressante avec votre collègue, pouvoir écouter les conseils avisés de vos parents, ces promenades quotidiennes avec votre animal de compagnie, la belle histoire de ce livre qui vous a accroché et que vous ne voulez pas finir de lire, le détail de ce voisin lorsque vous vous rencontrez dans l’ascenseur tous les matins, votre plat de nourriture préféré, l’étreinte chaleureuse de votre partenaire, le café fraîchement moulu et brûlant dans le demain matin, un chapitre de plus de votre série Netflix préférée, ces rires sans fin avec votre groupe d’amis et d’amis pour toujours, cette chanson de votre chanteur préféré qui vous fait dresser les cheveux sur la tête quand vous l’écoutez, un bain chaud…

A lire aussi :   Psychologie périnatale

Etre persévérant

Il est possible que lorsque vous commencez avec le journal, il vous soit plus difficile de trouver et de détecter ces moments à remercier, ne vous inquiétez pas, il est tout à fait normal que cela se produise. Dès que vous vous y habituez, soyez patient et ne pas abandonner la tâcheVous verrez comment chaque jour est un peu plus facile pour vous.

Établir une routine

Une bonne stratégie qui aide beaucoup pour que le record ne soit pas oublié et pour renforcer la routine est d’établir un modèle plus ou moins fixe pour écrire et compléter le journal. Pour cela, choisissez une heure ou un moment de la journée toujours le même, peut-être avant le dîner, avant de vous coucher, déjà au lit avant d’éteindre la lumière…

Ne soyez pas obsédé par la quantité

Peu importe si le nombre d’éléments qui composent votre journal de gratitude au départ n’est pas très élevé. L’important est de savoir détecter ces moments, un, deux ou trois… Vous verrez qu’avec la pratique, et en entraînant votre attitude positive, que le nombre augmentera petit à petit.

Essayez de ne pas tergiverser

Il est important que le registre soit quotidien, si un jour vous ne le faites pas, il est fort probable que quelque chose de similaire se produise le lendemain, et l’habitude ne s’établira pas. Pour que les bienfaits arrivent, il est indispensable de le faire au quotidien oui ou oui.

N’oubliez pas vos points forts et vos qualités personnelles

Vous pouvez écrire dans votre journal et aussi penser à remercier ceux capacités qui vous rendent spécial et différencie-toi des autres : ton sens de l’humour, ta façon de danser, tes capacités à la guitare, tes talents culinaires… il ne s’agit pas que de choses matérielles, pas du tout

Laisser un commentaire